loader image

Développeurs d’émissions négatives de CO2

IL EST TEMPS D’AGIR

Parce que nous, les humains, sommes trop lents à décarboner nos sociétés, les émissions négatives de CO2 deviennent une nécessité.

Vous valorisez de la biomasse durable dans des processus de combustion ou en fermentation ? Le CO2 que vous émettez a été extrait de l’atmosphère par la nature. Nous pouvons capturer ce CO2 biogénique pour générer des émissions négatives de CO2 quantifiables et vérifiables.

Ensemble, agissons concrètement pour le climat !

QUI SOMMES NOUS

Nous sommes un développeur indépendant d’émissions négatives de CO2. Nous utilisons les meilleures technologies disponibles pour développer avec vous une activité de capture de CO2 dans le cadre de votre processus. Vous pouvez générer des revenus complémentaires tout en contribuant à réduire les concentrations atmosphériques de CO2.

Nous sommes une entreprise au service d’une cause. Nous sommes convaincus que les émissions négatives font partie des réponses au défi du changement climatique. Notre but est de capturer et de séquestrer des millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2030.

A travers notre offre de service et notre compétence de développement de projets, nous permettons aux opérateurs d’installations biomasse de capturer et de séquestrer leur CO2 en prenant en compte toutes les étapes de la chaîne de valeur.

Nous travaillons avec un réseau de partenaires industriels et académiques pour fournir les meilleures solutions du marché, notamment :

  • Regionalwerke Baden
  • Université de Mons
  • Nouveaux partenaires à venir

NOS PARTENAIRES

Karim Rahmani

Basé en Région Centre Val de Loire, Karim est passionné par l’énergie et le climat. Ingénieur de formation, il a travaillé plus de quinze ans dans le domaine de la production électrique en Europe et au Moyen Orient à des postes à responsabilité dans des grands groupes tels Rexel, Alstom et General Electric. Il a décidé de se lancer dans l’aventure Carbon Impact fin 2020.

Alexander Schnell

Alex est titulaire d’un doctorat en sciences des matériaux de l’Université Polytechnique de Lausanne (EPFL). Ses 25 années d’expérience dans le domaine de l’énergie lui ont permis de travailler sur un grand nombre de projets dont des améliorations de la combustion afin de réduire les émissions. Alex souhaite à présent activement participer à la lutte contre le changement climatique. Il sait concrétiser avec succès des projets complexes nécessitant l’intégration de disciplines scientifiques et de technologies variées.

Sylvain Delerce

Natif des Alpes Françaises, Sylvain aime la montagne et les joies simples procurées par la nature. Ingénieur agronome, il a travaillé en recherche et développement pour l’agriculture en France et en Amérique Latine au sein du consortium CGIAR. Depuis 2017 il se consacre aux émissions négatives via une thèse de doctorat sur la minéralisation du carbone dans le cadre du projet Carbfix.

Nous avons décidé de mettre nos compétences et notre motivation au service de notre mission. Notre objectif est de contribuer à la lutte contre le changement climatique puis plus tard être en position de réduire les concentrations de CO2 atmosphérique.

Notre approche est basée sur la science et sur l’analyse objective des faits.

QUE SONT LES ÉMISSIONS NÉGATIVES DE CO2

Selon le GIEC nous devons collectivement atteindre la neutralité carbone aux alentours de 2050 pour éviter les pires conséquences du changement climatique.

Les émissions négatives sont un outil essentiel pour atteindre cet objectif car certains secteurs comme l’industrie lourde, l’agriculture ou l’aviation seront difficiles à totalement décarboner à temps.
Elles seront également nécessaires à terme pour ramener les concentrations atmosphériques de CO2 à des niveaux plus sûrs pour la vie sur notre planète.
Les émissions négatives se réalisent en deux étapes :

  • La première consiste à extraire le CO2 de l’atmosphère
  • La deuxième étape permet de le séquestrer durablement hors de l’atmosphère

Plusieurs méthodes sont disponibles pour générer des émissions négatives:

  • Les méthodes naturelles comme la plantation d’arbres ou la séquestration du carbone dans le sol par la modification de certaines pratiques agricoles
  • Des méthodes technologiques comme la captation atmosphérique directe (DAC en Anglais)
  • Notre expertise, le BECCS (Bio Energie avec Capture et Séquestration du Carbone)

NOTRE APPROCHE

Voici comment nous procédons

  • Les plantes capturent le CO2 de l’atmosphère via la photosynthèse
  • Les CO2 est extrait des centrales biomasses (typiquement fumées de combustion) en utilisant des équipements dédiés qui séparent puis purifient le CO2
  • Le CO2 est liquéfié afin de faciliter son transport vers sa destination définitive par voie routière, par rail ou par bateau
  • Les CO2 est séquestré de façon durable

Nous utilisons deux principales méthodes pour la dernière étape

  • Séquestration souterraine dans des formations géologiques profondes (comme les aquifères salins ou les champs déplétés d’hydrocarbures)
  • Séquestration par minéralisation dans le béton (béton frais ou agrégats recyclés)
Notre procédé est basé sur des méthodologies robustes et vérifiées afin de nous assurer que le cycle est vertueux, n’engendre pas d’effets négatifs et extrait réellement du CO2 de l’atmosphère.

NOS PRESTATIONS

Nous fournissons :

 

  • Études de faisabilité technique et économique pour la capture et la séquestration du CO2 de vos installations
  • Développement de projets sur toute la chaîne de valeur incluant la valorisation des certificats d’émissions négatives
  • Ingénierie de conception et de construction des équipements et services de maintenance après-vente
  • Séquestration du CO2 dans des formations géologiques et/ou du béton ou d’autres formes de stockage longue durée
  • Gestion et optimisation du transport de CO2
  • Solutions de financement flexibles et adaptées à votre modèle et stratégie financière

Contact